Le Blog de Castelmore

Bienvenue ! Vous pourrez suivre ici toute l'actualité de nos auteurs et de leurs romans.

Sorcière Malgré elle de Méropée Malo, nouvelle venue chez Castelmore !

| 0 Commentaires

Quelques jours ont passé depuis l’édito de Barbara. Il est grand temps de vous présenter plus en détails le roman de Méropée, qui inaugure la longue liste de romans francophones prévue en 2016 chez Castelmore !

Méropée MaloMéropée Malo est une passionnée de littérature et de séries fantastiques. C’est pendant l’été 2014, en discutant de la série Charmed qu’elle affectionne tout particulièrement, que cette Parisienne s’est rendu compte qu’elle n’avait pas mis la main sur un roman doté d’une telle ambiance depuis longtemps. Plus surprenant encore : elle n’avait pas trouvé de roman francophone sur la thématique des apprenties sorcières, au rayon Young Adult.

Qu’à cela ne tienne, elle a décidé d’écrire le sien. Puis elle nous l’a envoyé. Barbara se faisait justement la même réflexion lorsqu’elle a réceptionné le manuscrit… qu’elle a instantanément dévoré. Premier roman et déjà une réussite totale, ne serait-ce que d’un point de vue stylistique. Mais c’est loin d’être tout…

Sorcière malgré elle est un roman qui ouvre une trilogie de fantastique contemporain. Nous y faisons la connaissance d’Assia, 19 ans, au pire moment de sa vie : à son retour de pension, après cinq ans sans nouvelles de sa famille, la jeune femme apprend de but en blanc qu’elle est orpheline depuis peu. Un passage forcé à l’âge adulte des plus soudain.

Du jour au lendemain, Assia doit quitter la capitale pour rejoindre son littoral atlantique natal, y trouver un boulot et gérer seule la paperasse de son héritage. Une situation quelque peu compliquée… Pourtant, notre héroïne ne se laisse pas abattre. Consciente de la chance qu’elle a d’être soutenue par ses amis, elle est bien décidée à vivre une vie normale…

… mais la normalité n’est pas un concept dont raffolaient ses parents. Assia va découvrir qu’elle est la descendante d’une longue lignée de sorcières. En soi, c’est une révélation plutôt cool. Le problème est qu’il n’y a plus personne pour l’instruire. Avec pour seul aide un vieux grimoire, elle décide d’apprendre la magie en autodidacte. Il y aura forcément de la casse, mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron, n’est-ce pas ? Sa volonté ne sera pas de trop si elle veut retrouver les artefacts néfastes qui semblent avoir le pouvoir de modifier le comportement des gens.

1602-raeven1

Design d’Adèle Silly.

Assia est un personnage génial. Très positive, elle porte non seulement le roman sur ses épaules, mais aussi toute sa douleur, avec l’intention de la transformer en énergie positive. Comment ne pas aimer une telle protagoniste ? D’autant qu’elle est accompagnée par bien d’autres personnages attachants !

Un autre point fort du livre (un parmi tant d’autres) tient dans l’équilibre parfait entre les éléments réalistes et fantastiques. Alors que la magie a un rôle central dans l’histoire, on se surprend à apprécier tout autant – sinon plus – les passages relatant le quotidien d’Assia. C’est même ce quotidien – et plus particulièrement sa relation avec l’agent immobilier en charge de sa maison – qui va la mener à découvrir les secrets de sa famille… et de la ville dans laquelle elle a élu domicile.

Sorcière malgré elle est une perle. On n’a qu’une hâte, c’est d’en lire la suite !

On vous donne rendez-vous en librairie le mercredi 17 février, et quelques jours plus tard sur ce blog pour découvrir une interview de Méropée !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.