Le Blog de Castelmore

Bienvenue ! Vous pourrez suivre ici toute l'actualité de nos auteurs et de leurs romans.

Marathon Legend, jour 7 : la chronique de Céline

| 0 Commentaires

Comme annoncé hier, les trois prochains jours vous proposerons chacun une chronique exclusive – et impartiale – du roman de Marie Lu, réalisée par des lectrices ayant eu la chance de lire le livre avant sa sortie. C’est Céline qui ouvre la marche, aujourd’hui…

Legend est LE roman dystopique de la rentrée chez Castelmore… et je pense qu’ils ont tout à fait raison de le présenter comme tel.

Avant même de commencer la lecture je suis séduite car je m’aperçois que Marie Lu à décidé d’alterner les chapitres entre June et Day. J’aime cette idée de savoir ce que ressentent les personnages aux mêmes moments… il y a forcément une perception différente du même événement vécu.

Et – oh joie ! – l’intrigue est mise en valeur dès le début du roman afin de nous immerger immédiatement dans l’histoire. Dans un pays où le totalitarisme est de mise, June fait partie de l’armée du Régime qui dirige le pays d’une main de fer. Day, lui, s’est rebellé contre le système et au fil du temps est devenu l’ennemi numéro 1.

On comprend donc que ces deux personnes sont amenées à se rencontrer et certainement pas pour prendre le thé ensemble.

June vit avec son frère qui est l’unique famille qui lui reste. Ils ont tous les deux prêtés allégeance au Régime et font partie des gradés de l’armée. June est formatée aux discours de ses supérieurs et, même si elle est souvent sanctionnée pour désobéissance, celle-ci est dû au fait qu’elle veut devenir le meilleur élément de son pays.

Day, lui, est issu des quartiers pauvres. Pour pouvoir s’insérer dans la société, il aurait fallu qu’il réussisse l’examen mis en place par le Régime lors de son dixième anniversaire. Cela n’a pas été le cas et c’est à ce moment là que tout a basculé. Pour sauver sa peau, il a disparu de la surface de la terre. Sa famille le croit mort mais lui essaie, avec les moyens dont il dispose, de veiller sur elle à distance.

L’amour porté par Day et June à leur famille respective et bien le seul lien qui unit nos deux héros que tout oppose. Un soir, Métias, le frère de June est assassiné et tout accuse Day.

Commence alors une course poursuite entre nos deux protagonistes qui va nous faire connaître les émotions les plus diverses : incrédulité, colère, oppression, perplexité… Tout cela nous étreint au fil des pages et ce, jusqu’à la rencontre qui devait fatalement survenir.

Et là, tous les sentiments cités auparavant sont multipliés par dix. Le suspens va crescendo et on n’ose imaginer ce que June va devoir accomplir pour arrêter Day. D’une ambiance légère, Marie Lu nous fait passer à une violence extrême qui ne peut nous laisser indifférents et qui m’a totalement chamboulé.

Day m’a totalement conquise avec ses convictions sans faille et l’amour qu’il porte à ses proches. Il m’a fallu un peu plus de temps pour apprécier June que j’ai trouvée vraiment puérile, parfois.

Les personnages secondaires sont très peu mis en valeur mais lorsque c’est le cas, on ne peut que s’y attacher ou les détester. Il y a quand même un petit point négatif qui m’a quelque peu déçu et que l’on retrouve souvent dans les dystopies : l’évolution des sentiments est toujours trop facile et trop rapide comme si cela tombait sous le sens.

Mais mis à part ce petit aléa, Legend a su me faire vibrer au rythme des rebondissements quasi-permanents et Marie Lu a su créé un monde non encore exploré par la plume d’un autre auteur.

Amateurs de dystopie, je vous conseille donc Legend qui vous entraînera dans les noirceurs les plus profondes de l’âme humaine mais également dans les plus belles.

Le blog de Céline : http://les-lectures-de-gabyelle.blogspot.fr

Auteur : Cesba

Community Manager des éditions Bragelonne, Milady et Castelmore. Réponds à toutes vos questions dans la mesure du possible !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.