Le Blog de Castelmore

Bienvenue ! Vous pourrez suivre ici toute l'actualité de nos auteurs et de leurs romans.

Dans l’univers de Devil City: le regard de l’édito

| 0 Commentaires

Vous hésitez encore à lire Devil City? Voici plein de bonnes raisons de succomber!

L’histoire

«Un jour, je serai la piégeuse la plus douée au monde.»
Piégeur de démon: un métier dangereux et exclusivement masculin. Pourtant, c’est la carrière qu’a choisi Riley Blackthorne. Dans un monde en ruine, démoli par des démons apparus à la surface de la terre, elle devra prouver à tous qu’elle est de la trempe des meilleurs. Ça tombe plutôt bien, les démons n’attendaient que ça.

 

La série

C’est une série de quatre tomes. Au début, Jana Oliver pensait écrire une trilogie… et puis finalement, un quatrième volume est en cours d’écriture !

 

Un passage tiré du roman

Kleptomonstre (Pie voleuse, Cambrioleur de l’Enfer) : haut de huit centimètres, peau marron clair, oreilles pointues. Souvent vu en tenue de Ninja portant son butin dans un petit sac. Ne résiste pas aux bijoux, pièces et autres objets scintillants.
La chose était accroupie près du panneau indiquant le numéro de l’étage. Il s’agissait bien d’un Cambrioleur de l’Enfer. Mesurant approximativement la même taille que les Bibliomonstres, il était doté de mains humaines et d’une queue fourchue. Ses yeux étaient rouges, mais pas de ce rouge infernal qui la déstabilisait. Comme le lui avait rappelé le manuel, le démon était habillé en ninja et portait même des bottes. Il essayait désespérément de faire passer son sac en toile à travers la grille d’aération. Riley voyait bien qu’il n’y arriverait pas, mais il refusait de laisser son butin derrière lui. Les « babioles » étaient tout pour eux.
Elle s’agenouilla, ouvrit le verre et saupoudra quelques paillettes par terre. Les Cambrioleurs étaient programmés pour être attirés par tout ce qui brillait. Il suffisait donc d’avoir de quoi les appâter.
Le démon se figea. Il avisa les paillettes et, aussitôt, sa respiration s’accéléra et ses doigts s’agitèrent d’excitation. De longues secondes s’écoulèrent. Soudain, il se jeta sur les paillettes sans se soucier du danger. Riley l’agrippa juste avant qu’il attrape la dernière paillette et le jeta dans le verre. Au lieu d’une flopée d’injures ou d’une tentative de corruption, elle entendit un long soupir torturé. Puis le démon s’assit et entreprit de classer les paillettes par couleurs…
On aura tout vu. 

 

Trois choses que j’aime dans ce roman

1 – Riley Blackthorne

Il y a plein d’héroïnes que j’adore. Jusqu’ici, Rose Hathaway (Vampire Academy) était ma préférée. Jusqu’à ce que je fasse connaissance avec Riley Blackthorne. Cette fille une battante, qui a décidé de faire carrière dans un métier réservé aux hommes. Déjà, c’est le signe d’un sacré tempérament. Elle doit prouver deux fois plus sa valeur que tous les autres apprentis…
Et Riley n’a pas de bol. Les démons ont une dent (voir des mâchoires entières) contre elle en particulier. Ce qui fait qu’elle doit faire face à des démons hyper dangereux… alors qu’elle ne devrait avoir affaire qu’à des démons de niveau inférieurs. Elle se prend des coups, elle encaisse et elle s’accroche. Riley, si je devais me battre contre des démons, je te demanderais conseil. Riley Blackthorne est mon héroïne de roman Young Adult préférée. Eh oui.

2 – Denver Beck

Ah… Beck. Beck est l’ancien apprenti du père de Riley. Il a donc un peu plus de 20 ans, quelques années d’écart avec Riley, quelques années de maturité… Riley s’était pris un râteau avec lui deux ans plus tôt… En même temps, il faut comprendre Beck : Riley avait quinze ans et son père était son maître d’apprentissage ! Du coup, Riley a pris Beck en grippe. Et Beck est bien embêté : il a beaucoup d’affection pour la jeune fille, désormais âgée de 17 ans. Et quand je dis affection… on ne regarde plus pareil une jeune de fille de 15 ans et une jeune femme bientôt majeure. Cela étant, Riley le déteste si profondément que de toute façon, ils sont plus ou moins destinés à se chamailler comme frère et sœur. Mais une histoire entre un gars un peu plus âgé, avec la tête sur les épaules, et une jeune héroïne frondeuse, ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Eh bien je préfère Beck à Dimitri. Parce qu’il a ses zones d’ombres, parce qu’il est profondément humain et bourré de défauts… et il est plutôt beau gosse et fait preuve d’une loyauté à toute épreuve. Oui, Beck est un peu mon chouchou. (Tom Imura d’Apocalypse Zombie a de la concurrence :D)

3 – L’univers et toutes les trouvailles originales de Jana Oliver, qui forment un grand tout cohérent émaillé de détails drôles, décalés et pertinents.

Il y a les noms de bar : l’Armageddon Lounge, le Ground Zero, le Six Feet Under. On voit tout de suite l’ambiance des lieux, et j’adorerais aller y boire un verre !

Le nom de l’usine de fabrication d’eau bénite : Fournitures Célestes, ça m’a fait rire 🙂

Le trafic de métaux, pour repousser les démons : des gens grimpent sur les feux rouges en pleine circulation pour les désosser et revendre les parties métalliques au marché noir, ce qui donne des embouteillages sans fin dans la ville… l’idée d’un type accroché au sommet d’un feu m’a parue tellement décalée et en même temps si sensée dans cet univers que là aussi, ça m’a fait rire.

L’instrument que Riley utilise pour capturer les petits démons de niveau inférieur : un gobelet pour bébé (parce qu’il y a des trous pour qu’ils puissent respirer, parce que le couvercle se visse solidement et parce que les démons détestent être enfermés dans quelque chose d’aussi mignon !).

Et tant d’autres choses… la liste serait trop longue, il faut vraiment lire cette série pour en apprécier toute la richesse !

 

Le détail qui fait rêver
Le talent de Jana Oliver.
Sérieusement, elle a écrit une série bourrée d’action, avec des personnages géniaux et un univers riche et intéressant. Devil City est un roman qui reste bien en tête tant il est efficace. Une garantie de passer un excellent moment, de ressentir une foule d’émotions, qui font que dès qu’on a fini de lire le tome 1, on a envie d’avoir la suite TOUT DE SUITE !

 

La question utile et la réponse plus ou moins utile

Justement, à quand la suite ?
Au 2e semestre 2012 J Il faudra patienter un peu, mais ça n’en sera que meilleur 😉

 

Si vous avez aimé Vampire Academy, vous aimerez Devil City.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.